Témoignages de professionnels

Évelyne Aniel, infirmière, Présidente de l'Association de promotion de la Santé Vallée Causse Aubrac

Côté Maison de Santé : c'est avant tout un lieu d'échanges, de concertation. La convivialité est privilégiée et facilitée par le regroupement des professionnels de santé. La communication "circule" plus facilement (autour du café notamment) !

Coté patients : la proximité des professionnels permet la prise en charge globale et rapide. Il en résulte une réponse thérapeutique optimale.

Côté professionnels : les échanges au cours de réunions régulières ciblent les objectifs (projets de soins) et les besoins.

Côté Maison de Santé : l'aménagement d'une salle de soins de 1er secours est adaptée aux "urgences", et utilisable par les médecins de garde, internes, IDE (point positif étant donné l'éloignement des hôpitaux).
Les consultations avancées de la salle multipraticiens s'inscrivent dans une dynamique de la MSP, objectif: offre de soins privilégiée dans une démarche qualitative.

Côté ALUMPS : un apport vraiment efficace et reconnu par les acteurs de la MSP depuis le projet de la création jusqu'à l'ouverture et le fonctionnement. Action de conseil, d'accompagnement.
Nous sollicitons le Coordonnateur de l'ALUMPS de façon régulière (interlocuteur privilégié avec l'ARS) et souhaitons pouvoir continuer ainsi pour les actions à venir.

En conclusion : patients et professionnels de santé ressentent une meilleure cohésion dans la prise en charge et le suivi, la MSP c'est également la mutualisation de moyens matériels et humains.

 

Bernard BRANGIER, médecin généraliste, ancien président de l'ALUMPS

Pour moi, ALUMPS représente le réseau idéal puisqu'il est gagnant/gagnant à 3 niveaux :

  • Gagnant pour le patient qui est pris en charge rapidement par des médecins formés et équipés.
  • Gagnant pour le Centre 15 qui peut s'appuyer sur des MCS au plus près des populations à secourir.
  • Gagnant pour le médecin libéral lui-même qui se sent plus à l'aise dans l'urgence pré-hospitalière ce qui le valorise par rapport à ses patients et à lui-même.

Grâce à la cohésion qui s'est créée autour de ce "cœur de cible", l'ALUMPS a su étendre ses activités à la Permanence Des Soins, à la création et à l’accompagnement des Maisons de Santé Pluriprofessionnelle, au recrutement de médecins pour des installations pérennes ou de simples remplacements.
L'ALUMPS doit encore se développer en se rapprochant d’un de ses partenaires privilégiés qu'est le SDIS.

En 10 ans l'ALUMPS est devenu l'interlocuteur privilégié de l'ARS dans le maintien d'une offre de soins de premier recours aussi bien en quantité qu'en qualité.

 

Sophie PRANLONG, médecin généraliste, membre du CA de l'ALUMPS

L'exercice de la médecine générale en MSP permet de maintenir (dans un contexte de crise démographique médicale) une offre de santé suffisante, moderne et de qualité, tout en améliorant les conditions d'exercice et la qualité de vie des différents professionnels de santé.

Notre MSP a vu le jour à l'initiative de la commune (mise à disposition de locaux au coeur du village) et grâce à la quasi-totalité des professionnels de santé libéraux du secteur qui ont adhéré au projet et le font vivre au quotidien avec professionnalisme et dans la convivialité.

Nous assurons les activités de soins et la proximité des différents professionnels nous permet une prise en charge globale et optimale.

Nous souhaitons dans l'avenir organiser des actions de prévention, d'éducation et de santé publique par le biais de la création du SISA.

L'ALUMPS est comme son nom l'indique et d'un point de vue médical, à l'origine du système de garde propre au département de la Lozère avec sa sectorisation et son numéro d'appel unique relié au centre 15 la nuit et le week-end. Chaque médecin adhérent est équipé d'un sac d'urgence et bénéficie de sessions de formation à l'urgence avec mise à disposition de protocoles de prise en charge médicaux.

L' ALUMPS est notamment le lien étroit avec le Conseil Général de la Lozère dans la recherche de nouveaux médecins et/ou remplaçants, et travaille également avec le Coordonnateur de l'ALUMPS.

 

Elodie VIGNOLA, médecin généraliste, membre du CA de l'ALUMPS

Je suis installée en tant que médecin généraliste à Langogne depuis octobre 2011. L'exercice en zone rurale me parait depuis le début de mon installation très intéressant et enrichissant de part la diversité des consultations réalisées, la prise en charge du patient dans sa globalité mais aussi les relations de proximité entretenues entre collègues généralistes ou spécialistes. L'exercice en MSP conforte la globalité de prise en charge du patient en regroupant plusieurs professionnels médicaux et paramédicaux et améliore l'offre de soins proposée au patient.

La télémédecine est un autre outil important permettant d'améliorer la prise en charge du patient. Elle permet par l'intermédiaire de visioconférences hebdomadaires d'avoir recours rapidement à des spécialistes du CHU de Nîmes pour des patients aux pathologies requérant un avis spécialisé. Les trajets et déplacements sont dans un même temps évités dans la limite du possible aux patients. Les visioconférences participent aussi à la poursuite de notre formation médicale.

L'ALUMPS, quant à elle, permet la permanence de l'offre de soins en zone rurale. En participant aux gardes, nous assurons aux patients une offre de soins permanente. Elle participe également à nous former régulièrement aux interventions d'urgence pour mieux les appréhender. Elle nous permet aussi de rester en relation avec les médecins urgentistes auxquels nous faisons appel en cas de besoin.